Salesforce ouvre son 1er datacenter européen en Grande-Bretagne

Actualites

Salesforce ouvre son 1er datacenter européen en Grande-Bretagne

La Rédaction

Salesforce a fait le choix d’installer son premier centre de calcul européen au Royaume-uni, dans le sud de l’Angleterre, a confirmé la société de Mark Benioff. La société californienne s’est associée avec NTT Europe, une filiale de NTT Communications, pour la construction de ce prochain centre (le 6e du groupe dans le monde), qui devrait être opérationnel en 2014.

Mark Benioff indique qu’à travers cet investissement, il compte mieux servir ses clients en Europe, qui représente la région à la plus forte croissance pour le groupe.

Surtout, comme nous l’indiquent nos collègues britanniques de ComputerWeekly, la construction d’un datacenter sur le territoire européen était une demande de certains gros clients de la société, comme Philips, soucieux de conserver leurs données en Europe et d’éviter d’avoir éventuellement à se frotter aux autorités américaines, dans le cadre du Patriot Act.

Autre gain pour Salesforce, celui de pouvoir prendre davantage pied dans le secteur public anglais, dont la politique du «Cloud-first» privilégie le cloud dans les procédures d’achats IT. Le gouvernement a par ailleurs mis en place son G-Cloud associé à un magasin d’applications et de fournisseurs référencées, le CloudStore.

Selon NTT Europe, cité dans un communiqué, ce centre sera alimenté à 100% par des énergies renouvelables.

Plus d’informations :


Réagir à cet article Commentaire

Partager
Commentaires

    Résultats

    Participez à la discussion

    Tous les champs sont obligatoires. Les commentaires apparaîtront sous l'article.