Numergy vend ses services aux start-up en direct via le modèle self-service

Actualites

Numergy vend ses services aux start-up en direct via le modèle self-service

La Rédaction

Numergy peaufine son offre. La co-entreprise Cloud de Bull et SFR, créée en partenariat avec l’Etat (via la Caisse des dépôts) a annoncé son intention de s’ouvrir au modèle de vente directe. Jusqu’alors, Numergy ne commercialisait ses offres d’infrastructure de cloud public uniquement en indirect, en s’adossant sur un réseau de partenaires et intégrateurs.

Mais afin de toucher une cible de start-up ou encore d’utilisateurs indépendants, la société de Philippe Tavernier, son président exécutif, a décidé d’ouvrir son portail dans un mode self-service au sein duquel les services cloud de la société pourront être achetés. Cela a pour vocation de «faciliter l’adoption et la prise en main des services Numergy», indique la société dans un communiqué. Cette offre se limite à des environnements légers, insiste Numergy, indiquant la limite de 5 serveurs virtuels au maximum. En dépit de cette limite, Numergy garantit un SLA de 99,9%, assure encore la société. Numergy met à disposition un configurateur ainsi qu’un simulateur pour ajuster le nombre de VM ainsi que la configuration associée et calculer le prix.

Pour mémoire, Numergy constitue avec Cloudwatt les deux entreprises ayant reçu le soutien financier de l’Etat à hauteur de 75 millions d’euros afin de porter les couleurs françaises sur le marché du cloud. CloudWatt, co-entreprise d’Orange et de Thalès, n’a pour l’heure présenté qu’une offre bêta de certains de ses services. L’offre d’infrastructure Cloud reste encore fermée.

Le 13 mai dernier, Numergy a par ailleurs inauguré ses nouveaux locaux à Aubervilliers.


Réagir à cet article Commentaire

Partager
Commentaires

    Résultats

    Participez à la discussion

    Tous les champs sont obligatoires. Les commentaires apparaîtront sous l'article.