Software AG allume son Paas

Actualites

Software AG allume son Paas

La Rédaction

Software AG entre enfin sur le marché du Paas. La firme de Karl-Heinz Streibich, après avoir progressivement allumé sa fusée cloud et créé un socle via notamment le rachat de Terracotta, a officiellement présenté son offre Paas baptisée Software Live.

«Avec Live, l’ensemble de nos applications installées chez nos clients on-premise entre dans le cloud. Cela offre la capacité d’ouvrir l’ensemble de nos technologies au cloud», indique Pierre Brunet, le directeur général de Software AG France, tout en ajoutant qu’il s’agit «d’une solution combinatoire qui ne va pas remplacer les solutions on-premise du groupe». Mais plutôt les étendre et les unifier, que ce soit dans le développement d’applications, la modélisation des processus et de l’intégration, dans un environnement hybride, cloud et on-premise.

Ce Paas est une brique attendue depuis plus d’un an. La création d’une plate-forme «as-a-service, qui doit constituer l’un des piliers de la stratégie cloud de Software AG, avait notamment été évoquée lors du rachat de Terracotta et de sa technologie In-Memory. Le socle pour ce Paas s’est depuis consolidé, rappelle Pierre Brunet, afin de pouvoir gérer les problématiques d’accroissement des volumes de données et de mobilité notamment.

L'effet "LongJump"

Mais le dossier du Paas semble s’être accéléré avec le rachat, très récent, d’un spécialiste du genre, LongJump, à la fin avril. Et justement : les outils de cette société forment aujourd’hui le socle de la première brique de Software AG Live, AgileApps Live. AgileApps Live fournit ainsi aux métiers la possibilité de développer des applications «orientées processus» – selon l’expression chère à Software AG -  via une interface Web facile à maîtriser afin d’accélérer les cycles de développement. «Et de leur donner ainsi la possibilité de s’adapter au contexte, sans cesse changeant», soutient Pierre Brunet. Logiquement, ce composant du Paas permet de créer des applications prêtes, par essence, pour les terminaux mobiles ainsi que pour les réseaux sociaux.

Fabrice Hugues précise qu’à l’inverse des outils de Metismo, qui s’adressent davantage aux développeurs et proposent de développer des applications mobiles natives, AgileApps se veut plus simple.

Cette brique AgileApps, premier composant disponible de Software AG Live, est également associée à deux autres, ciblant la gestion des processus métiers, avec Process Live, ainsi que les problématiques d’intégration, avec Integration Live. Avec pour ambition d’exposer les solutions Aris Business Process Analysis et WebMethods Integration Server dans un environnement Cloud.

Process Live permet ainsi de manipuler les processus métiers d’une entreprise dans le cloud et ce dans un contexte collaboratif. Ce composant propose ainsi des fonctions de modélisation et de documentation de processus, mais pas d’exécution qui pourra alors être assuré via LongJump ou WebMethods, précise Fabrice Hugues, directeur technique de Software AG France, soulignant notamment que ce composant externalise l’infrastructure pour les processus. Cette brique reprend ainsi le principe d’Aris qui s’adresse surtout aux directions fonctionnelles.

«Il s’agit également de pouvoir travailler sur les processus et d’y faire collaborer notamment les partenaires extérieurs», ajoute-t-il – cloud oblige.

Webmethods Integration Server en mode SaaS

Enfin, dernier pilier qui composera à terme Software AG Live : Integration Live. Ce composant du Paas est en fait un WebMethods Integration Server en mode Saas, explique Fabrice Hugues, et permet ainsi de tisser, via l’ESB, des passerelles d’intégration entre services cloud (comme Salesforce par exemple) ou entre services cloud et solutions on-premise, dans un environnement hybride. Software AG a pour cela développé un module baptisé CloudStream, un «meta-adaptateur, qui permet de se connecter à des applications Saas très simplement». Inutile donc de re-développer les adaptateurs, le Paas prend en charge les opérations. «Cela ôte une partie de la complexité en ajoutant une couche d’abstraction au niveau de l’intégration», résume enfin Fabrice Hugues.

Il faudra en revanche attendre la mi-2013 pour que le composant Process Live soit intégré au Paas de Software AG. Integration Live devrait quant à lui être disponible au premier trimestre 2014.


Réagir à cet article Commentaire

Partager
Commentaires

    Résultats

    Participez à la discussion

    Tous les champs sont obligatoires. Les commentaires apparaîtront sous l'article.